Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
aprender el español es fácil

aprender el español es fácil

Publier et partager des séquences de travail para enseñar el español

La présentation

PRESENTATION GENERALE DE LA SEQUENCE

La séquence présentée est une séquence de début d’apprentissage de niveau A1.

Son étude peut concerner les niveaux suivants :

6ème langue vivante 1

4ème langue vivante 2

3ème langue vivante 2 ou 2nde langue vivante 3

Cette séquence construite autour du thème de la présentation propose des supports relativement simples et explicites présentant la vie de femmes célèbres d’Amérique Latine.

Même si toutes les activités langagières sont ciblées dans tout temps d’apprentissage, cette séquence privilégie la compréhension de l’oral et l’expression orale en continue.

En ce qui concerne la compréhension de l’oral, il s’agit pour les élèves de comprendre des informations essentielles sur les parcours de vie des femmes présentées et tout particulièrement des repères chronologiques comme les dates.

L’expression comporte deux niveaux d’activités :

un premier niveau consistant simplement à reformuler les informations repérées,

le deuxième niveau portera sur la capacité des élèves à présenter des informations sur une femme célèbre dont il aura été chercher les informations en autonomie au CDI. A partir d’un diaporama réalisé en classe comportant des repères biographiques simples et non rédigés, les élèves devront être en mesure de présenter à la classe les fruits de sa recherche. Le diaporama pourra éventuellement comporter des fichiers sons que les élèves auront enregistrés au préalable en salle multimédia à l’aide du logiciel Audacity. Ces fichiers sons pourront être la présentation que les élèves feront à l’oral. La réalisation de cette tâche sera l’occasion pour les élèves de demander la validation de certains items du B2i (Cf la description de la séquence)

Sur le plan du sens, les documents présentés sont simples mais peuvent faire l’objet d’une étude plus approfondie selon le niveau de la classe.

Pour des classes de 6ème LV1 ou de 4ème LV2, la séquence pourrait seulement porter sur la recherche des informations essentielles ainsi que leur reformulation à l’oral. Ces deux activités menées en situation d’apprentissage prépareraient les élèves à la tâche de fin de séquence proposée.

Pour une classe de 3ème LV2 en situation de révision en début d’année scolaire ou de 2nde LV3 dont les élèves sont plus mûrs et déjà rompus à l’apprentissage d’une langue un autre niveau d’analyse pourrait être proposé. Les parcours des femmes proposés ici sont souvent révélateurs de courants de pensée ou de faits historiques et culturels. Ainsi le professeur peut il approfondir l’analyse pour faire émerger en quoi ces femmes sont des symboles de leur temps ou de leur pays. Par exemple, l’exil de Isabel ALLENDE permet de rappeler les temps forts du coup d’Etat d’Augusto Pinochet au Chili. Le travail sur Rigoberta MENCHU TUM induit un travail sur la situation indigène dans certains pays d’Amérique Latine. Le rejet de la société vénézuélienne de Teresa CARRENO à cause de son divorce est révélateur du mode de pensée de cette société pour cette époque.

On constate alors que le lien entre les différents supports n’est pas seulement thématique. Un lien de sens portant sur les femmes dans l’histoire de leur pays (d’où le titre) concourt à donner à cette séquence un peu plus de contenu que la simple présentation.

Outre la volonté de proposer des figures emblématiques de la vie culturelle hispanophone moins stéréotypées, l’ouverture culturelle sur des sociétés diverses est induite par la découverte de ces femmes latino-américaines souvent peu connues des élèves pour certaines d’entre elles.

Cette séquence contient cinq fichiers sons libres de droit extraits du site radioteca (cf description de la séquence). Ces fichiers sons sont de même nature et redondants. Aussi une étude successive en classe pourrait provoquer l’ennui des élèves. C’est pourquoi différentes modalités d’exploitation sont proposées ici :

deux fichiers sont proposés sous forme de diaporama en situation d’apprentissage en classe entière (fichiers sons sur Gabriela MISTRAL et sur Isabel ALLENDE),

un fichier est proposé en situation d’évaluation de compréhension de l’oral,

deux fichiers sont proposés comme travail en autonomie. Le professeur peut à loisir diffuser ces fichiers sur le réseau intranet de son établissement ou les exporter sur des lecteurs MP3 de l’établissement ou des élèves quand ils en ont. Cette dernière modalité d’exploitation répond à la préoccupation institutionnelle d’exposer les élèves à la langue en dehors du cours. Ainsi le professeur peut-il demander aux élèves de réaliser les activités proposées en autonomie avant la fin de la séquence. Elles tiennent lieu alors d’évaluation formative et d’entraînement.

Pour conclure, cette séquence très classique sur le fond tente de répondre aux axes de réflexion lancés dans le cadre du plan de rénovation de l’enseignement des langues vivantes à savoir intégrer les TICE et exposer les élèves à la langue en dehors du cours.

Il est évident que les activités proposées ne constituent que des pistes de réflexion que le professeur adaptera et modulera en fonction du niveau de ses classes et de son projet pédagogique.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article